Sécurité


     Depuis  2013, la loi oblige les propriétaires de piscines privées de les équiper d’un dispositif      de sécurité pour prévenir tout risque de noyade, notamment des enfants.

     Quatre systèmes entrent dans le cadre de cette loi, chacun d’eux faisant l’objet d’une norme      précise.

 


 

Θ    Les alarmes de piscine 

Il existe deux types d’alarmes  dont le rôle est d’alerter en cas de danger.

Les alarmes par détection d’immersion se déclenchent lorsqu’elles perçoivent un mouvement anormal  de l’eau. Par exemple, si un enfant chute dans la piscine alors que l’alarme est en fonction, cela active une alerte et l’alarme se met à retentir.

Les alarmes par détection périmétrique fonctionnent sur un principe différent.  Elles forment une barrière invisible de rayons infrarouges autour du bassin créant ainsi un périmètre de sécurité. Dès qu’un rayon est coupé par le passage d’une personne l’alarme retentit.

 

Θ    Les barrières de piscine

Les barrières de piscines sont constituées de poteaux reliés entre eux et qui entourent l’ensemble de la piscine. Une porte permet l’accès au bassin, elle est équipée d’un système d’ouverture conçu pour empêcher le passage d’un jeune enfant s’il n’a pas l’aide d’un adulte.

 

Θ     Les abris de piscine

L’achat d’un abri de piscine ne se limite pas à une question de sécurité. Cela permet également d’étendre la période d’utilisation de sa piscine. Toutefois, sous réserve qu’ils respectent bien la norme en vigueur, ils constituent un équipement de sécurité efficace.

 

Θ     Les couvertures de piscine

Il existe plusieurs types de couvertures agréées pour piscines : volets roulants automatiques, couverture à barres, couvertures tendues et fixées au-delà des margelles. Leur principe est d’empêcher l’immersion involontaire des enfants en recouvrant la totalité du bassin, sans laisser de passage possible.

Attention : les couvertures du type bâche à bulles ou bâches flottantes  ne constituent pas une protection suffisante. Elles sont hors-normes et ne répondent donc pas à l’obligation de protéger sa piscine.